P'tite fleur fanée (1930)

(Vi souvien, mon nénèr'adoré)

Arrgt.: Walther, Georges F. (né en 1954) [France]

Interprète connu : Georges Fourcade

Edition
Edité par : Georges Walther [France]
Nombre de pages : 3
Directeur d'édition ou Auteur de la restitution : Walther, Georges F.
Type de matériel : Partie(s) instrumentale(s) ; Partition choeur seul
Description
Texte en : créole
Epoque : (1930-1939)
Genre-Style-Forme : Profane ; Folklore ; Danse
Caractère de la pièce : nostalgique ; dansant
Type de choeur : SATB mixtes + unisson
Solistes : 1 au choix (1 soliste(s) )
Instrumentation : Clavier et instrument(s) (1 partie(s) instrumentale(s))
Difficulté choeur (croît de 1 à 5) : 2
Difficulté chef (croît de A à E) : B
Tonalité : sol majeur
Durée de la pièce : 2.5 min.
Nombre de couplets : 3
Origine : Réunion, (Ile de la)
Sources musicologiques : Cette chanson des années 30 est chantée par Georges Fourcade, les paroles sont de Charles Cazal, qui était à Paris avec lui. Depuis Cazal avait dit "Ce qui est donné, est donné !" et nous n'avons jamais reconnu Charles Cazal comme l'auteur de ces paroles
Données de la vie de l'oeuvre : La chanson réunionnaise la plus connue au monde Petite fleur aimée ou P'tit fleur fanée. Texte de Georges Fourcade, musique de Jules Fossy. En 1978, Graème Allwright dans son album " Question" reprend le titre P'tit fleur fanée " . "la Réunion" sur le même album est un morceau qu'il a composé pendant un long séjour dans l'île. (Chamand Antoine)