La Butte Rouge

Line
Mélodie -
Line

Georges Montéhus

Sur cette butte-là y'avait pas de gigolettes,
Pas de marlous, pas de beaux muscadins;
Ah ! c'était loin du moulin de la galette
Et de Monmartre qu'est le roi des patelins.
C'qu'elle en a bu de sang, cette terre,
Sang d'ouvriers et sang de paysans,
Car les bandits qui sont cause des guerres
N'en meurent jamais, on ne tue que les innocents.
Refrain:
La butte rouge, c'est son nom, l'baptême s'fit un matin
Où tous ceux qui montaient roulaient dans le ravin;
Maintenant y'a de la vigne , il y pousse du raisin,
Qui boira d'ce vin-là boira le sang des copains.
2. Sur cette butte-là on n'y faisait pas la noce
Comme à Montmartre où le champagne coule à flots,
Mais les pauv' gars qu'avaient laissé des gosses
Faisaient entendre de terribles sanglots.
C'qu'elle en a bu de larmes, cette terre,
Larmes d'ouvriers et larmes de paysans,
Car les bandits qui sont cause des guerres
Ne pleurent jamais car ce sont des tyrans.
Refrain:

3. Sur cette butte-là on y fait des vendanges,
On y entend des rires et des chansons;
Filles et gars tendrement y échangent
Des mots d'amour qui donnent le frisson.
Peuvent-ils songer dans leurs folles étreintes
Qu'à cet endroit où s'échangent leurs baisers
J'ai entendu la nuit monter des plaintes
Et j'y ai vu des gars aux crânes brisés?
Refrain:


"La butte rouge" est la plus connue des chansons pacifistes et "sociales" qui rendirent le chansonnier Georges Montéhus célèbre. En 1914, ses chansons devinrent bellicistes et patriotiques, décevant nombre de ses admirateurs. Il se définissait alors comme "anarchiste cocardier".

The "red hill", once a battlefield, is now a vineyard, full of songs and kisses, but for the singer, its wine is made with blood and tears of workers and countrymen: still he sees crosses bearing the names of his pals, who died for those who rouse wars but don't fall in them. The song-maker G. Montéhus was famous for his social and pacifist songs. "La Butte Rouge" is the best known. At the start of WWI, Montéhus's songs became patriotic and pro-war and he defined himself as "a flag-waving anarchist". - With thanks to Philippe Pierson for the English and French commentary.

Line
| Song Index | Home Page |
Line