Le Temps des Cerises

Line
Mélodie - Renard, 1866; Seq. by Joseph Guix
Line

Jean-Baptiste Clément

Quand nous chanterons le temps des cerises
Les gais rossignols, les merles moqueurs
Seront tous en fête.
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur.
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur.

2. Mais il est bien court le temps des cerises
Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d'oreille,
Cerises d'amour aux roses pareilles
Tombant sous la feuille en gouttes de sang.
Mais il est bien court le temps des cerises,
Pendants de corail qu'on cueille en rêvant.

3. Quand vous danserez au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d'amour
Evitez les belles.
Moi qui ne craint pas les peines cruelles
Je ne vivrai pas sans souffrir un jour.
Quand vous danserez au temps des cerises
Vous aurez aussi des chagrins d'amour.

4. J'aimerai toujours le temps des cerises,
C'est de ce temps-là que je garde au cœur
Une plaie ouverte.
Et dame fortune en m'étant offerte
Ne pourra jamais calmer ma douleur.
J'aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au cœur.


Le poète et chansonnier socialiste Jean-Baptiste Clément (1837-1903) prit part à l'insurrection de la Commune de Paris en 1871 et dut ensuite s'exiler à Londres. Il est paradoxal que le "temps des cerises", qui compte parmi les chansons françaises les plus connues, soit resté dans la mémoire collective comme un chant révolutionnaire emblématique alors qu'écrit en 1866, cinq ans avant la Commune, il n'a rien de politique - à part peut-être le fait que les cerises sont rouges!

This is one of the most famous french songs. His author, J.B. Clément, was a socialist poet and song-maker who had to exile in London after taking part in the insurrection of Paris "la Commune" in 1871. Curiously, the song has been considered since this time as an emblematic revolutionary song, while its only subject is the season of cherries and the regrets of a lost love , and it had been written for five years when the insurrection broke out. - With thanks to Philippe Pierson for the English and French commentary.

Line
| Song Index | Home Page |
Line