Le Mercenaire

Line
Mélodie -
Line

Pour être au Service de Français
Il faut être beau et bien fait
Il faut savoir le maniement des armes
De peur que le major ne fasse jouer sa canne
|: Dès le matin au pont du jour :|
|: On entend ce maudit tambour. :|

2. Qui nous appelle à ce noble exercise,
Et toi, pauvre soldat, c'est ton plus grand supplice.
Les caporeaux et les sergants
Nous font alligner sur deux rangs.
|: L'un dit: "Recule!" et l'autre dit : "Avance!" :|
|: Et toi, pauvre soldat, faut prendre patience. :|

3. Si l’argent de prêt est mangé
Il ne faut pas t'en étonner.
Les caporeaux s'en vont boire de la bière
Et toi, pauvre soldat, va boire à la rivière.
|: La patience que nous perdrons :|
|: Si jamais en guerre nous allons! :|

4. Ah, si jamais nous partons en campagne
Les grand coups de fusil paieront le coups de canne.
La premiere fois que j’ai tire
Mon capitain j’ai tue
|: Mon capitaine et mon lieutenant Jean-Foutre :|
|: Courage mes chers amis, l’armee est en deroute. :|

Qui a composé la chanson?
C’est un tambour de bataillon.
C’etait un soir, en battant la retraite,
En pensant à sa mie, que toujours il regrette.


Il arrive même que l'on frôle la révolte, comme en témoigne cette chanson de l'Ancien Régime, composée pas "un tambour du battaillon", Le soldat mécontent.

Line
| Song Index | Home Page |
Line