Jean-François de Nantes

Line
Mélodie - Seq. by Helmut Uthof
Line

C'est Jean-François de Nantes
Oué, oué, oué.
Gabier de la Fringante.
Oh! Mes boués Jean-François.

2. Débarque de campagne
Oué, oué, oué.
Fier comme un roi d'Espagne.
Oh! Mes boués Jean-François.

3. En vrac dedans sa bourse
Oué, oué, oué.
Il a vingt mois de course.
Oh! Mes boués Jean-François.

4. Une montre, une chaîne
Oué, oué, oué.
Qui vaut une baleine.
Oh! Mes boués Jean-François.

5. Branle bas chez son hôtesse
Oué, oué, oué.
Carambole et largesses.
Oh! Mes boués Jean-François.

6. La plus belle servante
Oué, oué, oué.
L'emmène dans sa soupente.
Oh! Mes boués Jean-François.

7. De concert avec elle
Oué, oué, oué.
Navigue sur mer belle.
Oh! Mes boués Jean-François.

8. En vidant sa bouteille
Oué, oué, oué.
Tout son or appareille.
Oh! Mes boués Jean-François.

9. Montre et chaîne s'envolent
Oué, oué, oué.
Il attrape la vérole
Oh! Mes boués Jean-François.

10. A l'hôpital de Nantes
Oué, oué, oué.
Jean-François se lamente.
Oh! Mes boués Jean-François.

11. Il ferait de la peine
Oué, oué, oué.
Même à son capitaine.
Oh! Mes boués Jean-François.

12. Et les draps de sa couche
Oué, oué, oué.
Déchire avec sa bouche.
Oh! Mes boués Jean-François.

13. On lui coupera son membre
Oué, oué, oué.
Tout dret au ras de son ventre
Oh! Mes boués Jean-François.

14. Pauvre Jean-François de Nantes
Oué, oué, oué.
Gabier de la Fringante.
Oh! Mes boués Jean-François.


Several nations often formed the crew on the great ships of the late centuries. So, many french shanties are in fact international songs: the tune is often the same as English-speaking shanties (i.e."Le Port de Tacoma" = "Banks of Sacramento" on Stephen Foster's "Camptown Races".) Even the chorus is sometimes in english (i.e.Haul away, old fellow away in "Le Pont de Morlay", or Good bye, farewell in "Valparaiso").

That's why the chorus "oh, mes boués" found in some shanties like "Jean-François de Nantes" must not be written "oh, mes bouées" (that is: oh, my buoys!) but oh, mes boués, these words being a french corruption for oh, me boys! - with thank to Philippe Pierson for the insightful commentary.

Line
| Song Index | Home Page |
Line