Les Fantassins Lyonnais

Line
Mélodie - Seq. by Ecole speciale Militaire de St-Cyr
Line

1793

Aujourd'hui la ligue noire
Vient se livrer à nos coups
Ami verse-nous à boire
Et la victoire est à nous.
Tripe-z-ieux, remplis mon verre
Le vin fait de bons guerriers
Bacchus mon dieu tutélaire
Arrosera nos lauriers.

2. Un plat bougre nous menace
La colère est sur son front
Crancé foutre quelle audace
Veut nous faire la leçon:
A nous, jour de Dieu, j'enrage
Nous, le fléau des pervers
Nous, dont le mâle courage
Se foutrait de l'univers.

3. Verse donc, cher camarade
De soif tu me fais languir
Verse encore une rasade
Et je veux vaincre ou mourir.
J'en veux foutre cent par terre
Et de sang tout innonder
Oui, je veux dans la poussière
Rouler Albite et Crancé.

4. Peut-être qu'au sein de la gloire
Un foutu morceau de plomb
M'enverra sur l'onde noire
Vers ce bougre de Caron
Content, je perdrai la vie,
Je m'en fous, j'aurais vaincu
Quand on meurt pour la Patrie
N'a-t-on pas assez vécu?

5. Femme, nargue le veuvage
Quand j'aurai rendu l'esprit
Dis-moi, foutre, est-on moins sage
Quand on n'a pas de mari?
Mais, garde-toi qu'un faux frère
Te fasse jamais la cour
Celui qui tremble à la guerre
N'est qu'un jean-foutre en amour.

6. Gauthier, scélérat perfide,
Assassin des lyonnais
Et toi, Crancé parricide
L'horreur de tous les français
Ambitieux et sanguinaires,
Les lyonnais sont tous prêts
Ils embrasseront leurs frères
Mais puniront vos forfaits.

7. Précy conduit nos phalanges,
Les lauriers seront pour nous,
Et du Rhône jusqu'au Gange
On dira que sous nos coups
Des envoyés sanguinaires
Ont vu de près nos remparts,
Une famille de frères
Qui a pour père le dieu Mars;

8. La liberté, la patrie
Voilà le voeu de nos coeurs
Pour cette muse chérie
Nous jurons d'être vainqueurs:
C'en est fait, la canon gronde
Nous ne voulons plus de paix
Que tous les brigands du monde
Soient aux pieds des lyonnais.

9. J'entends une canonnade
Vite, allons à l'ennemi;
Mais avant, une rasade
A la santé de Précy.
Son nom qu'annonce la gloire
Seul fait trembler Montessuy;
On est sûr de la victoire
Quand on combat avec lui.

10. Tout l'univers nous contemple
Amis, frappons-en plus fort.
Au monde, donnons l'exemple,
Aux brigands donnons la mort.
Canonniers, brûlez l'amorce,
Redoublons tous nos efforts;
Faisons-leur entrer par force
La vérité dans le corps.


Considéré à tort comme contre-révolutionnaire, ce chant écrit sur l'air de la chanson d'Adam Billault exprime la volonté des citoyens lyonnais d'accéder à l'indépendance en s'opposant à la "dictature parisienne", toute puissante à cette époque.

En 1793, la population de Lyon , favorable à la monarchie constitutionnelle ou à une république fédéraliste modérée, se révolta contre la dictature jacobine et la crise économique. Les 8 et 9 octobre, une bataille l'opposa aux troupes de la Convention. Lyon fut vaincue et les terribles et sanglantes représailles durèrent près d'un an, jusqu'à la chute de Robespierre. Lyon fut même débaptisée pour devenir « Ville Affranchie ».

Cette chanson évoque ces combats dans le style de l'époque, plein de références allégoriques et mythologiques.

In 1793 the people of Lyon, who favoured a constitutional monarchy or a federative republic, rose against the dictature of the « jacobins » and the economical crisis. A battle was held on 7th an 8th october, after which Lyon suffered terrible and bloody represals, even losing her name to become « Freed Town ».

This song of the insurgents is in the fashion of the time, full with allegories and mythological references. - With thanks to Philippe Pierson for the French and English commentary.

Line
| Song Index | Home Page |
Line